↑ Retour à Lycée professionnel

Bac pro MELEC

Le Bac professionnel MELEC (Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés) forme les électriciens de demain

Énergie, sécurité, confort thermique, gestion technique du bâtiment, automatisme, communication, sont autant de domaines d'activité dans lesquels les titulaires de ce Bac Pro sont appelés à exercer leurs talents.

Avec l'évolution des technologies, leur champ d'intervention englobe également les réseaux et équipements destinés à transmettre et à traiter la voix, les données et les images.

S’assurer les meilleures chances de trouver un emploi

Présents dans le bâtiment, les travaux publics, l'industrie ou encore le commerce, les titulaires du Bac pro MELEC exercent aussi bien dans l'artisanat et les PME-PMI que dans les grandes entreprises. En Haute-Corrèze, c'est l'assurance de débouchés certains.

Accès :

Ce Bac pro se prépare en trois ans après la classe de 3ème (admission de droit) ou bien après un CAP Préparation et réalisations d'ouvrages électriques (admission conditionnelle).

Une formation concrète

Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) font partie du temps de formation de l’élève : 22 semaines de stage en entreprise au total, réparties sur trois ans. Chacune de ces périodes de formation concourent à l’acquisition des compétences requises pour l’obtention du diplôme et visent à développer chez l'élève les capacités indispensables d’autonomie et de responsabilité.

Contenu de la formation :

Installation et mise en service de systèmes électroniques, automatismes, réseaux industriel et tertiaire.

Organisation du travail, information, gestion.

Distribution de l'énergie électrique tertiaire et industrielle.

Maintenance de matériels et d'installations électriques.

Quelle poursuite d'études ?

Le Bac Pro MELEC permet une insertion rapide dans la vie active.

Mais avec un bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable vers un Brevet de technicien supérieur (BTS) en deux ans : électrotechnique, maintenance industrielle ou technico-commercial.